LGV Poitiers-Limoges : au menu du Conseil Départemental de la Haute-Vienne

  • limousin-en-tgv.over-blog.com
LGV Poitiers-Limoges : au menu du Conseil Départemental de la Haute-Vienne

Le 23 avril dernier, le Conseil départemental de la Haute-Vienne a procédé au vote du budget 2015.

Ce fut l'occasion pour le nouveau président de confirmer la capacité de l'instance départementale à mener à bien des projets d'investissements numériques, routiers avec notamment la mise à 2X2 voies de la RN147 et ferroviaires avec la LGV Poitiers-Limoges qui occupe bien sûr la place de choix.

Jean-Claude Leblois rappelant à son sujet :

  • qu'elle avait fait l'objet d'une déclaration d'utilité publique ce qui n'était pas encore le cas du GPSO...
  • que la Haute-Vienne finançait déjà le réseau en tenant ses engagements pour la LGV SEA
  • qu'elle était en bonne position, une fois passés les trop nombreux recours des opposants
  • qu'il observe le crédo intentionnellement surjoué de ces derniers qui font du POLT, certains y ajoutant même la Souterraine, l'alfa et l'oméga du désenclavement ferroviaire
  • Que certaines fuites dans la presse attestent que les toulousains ne sont guère concernés par l' axe historique et sont habitués depuis longtemps aux lignes aériennes à bas coût, le reste des usagers de la ligne ne l'utilisant que par obligation...
  • que le coût de la LGV est, de très loin inférieur, à celui des améliorations de la ligne historique qui ne constituent qu'un mirage !

http://www.haute-vienne.fr/conseil-departemental/la-seance-pleniere-du-23-avril-2015-en-differe/

Une excellente occasion pour lui de marteler de ne jamais oublier Brétigny....Alain Rodet, avait déjà pris cet argument, au lendemain du tragique accident pour justifier le bien fondé de la réalisation du barreau !

Autant dire que ce discours, captieux à bien des égards, a provoqué l'ire d'un opposant* qui avait déjà gratifié la presse de son recours caustique mais pas forcément opérant. Trempant sa plume dans le vitriol, il instrumentalise l'utilisation et le droit au recours comme un argument spécieux.

"Tout ce qui est excessif est insignifiant" disait Talleyrand ... la formule reste d'actualité pour les uns et pour les autres.

* origine l'Echo du Centre

.....

LGV Poitiers-Limoges : au menu du Conseil Départemental de la Haute-Vienne
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog