POLT : les analyses d'Urgence POLT, pertinentes ?

  • limousin-en-tgv.over-blog.com
POLT :  les analyses d'Urgence POLT, pertinentes ?

L'association "Urgence POLT" a publié son communiqué de presse pour dire toute sa satisfaction des décisions ministérielles de vendredi dernier.

Elle en a profité de l'occasion pour faire référence à son "mémorandum" mis à jour en 2013 et sur lequel elle appuie son argumentaire.

http:/http://www.urgencelignepolt.fr/files/POLT19022016.pdf

___________________________________________________

Alors qu'elle applaudit à des nouveaux matériels promis pour 2020 et pour lesquels elle veillera, nous dit t'elle, au respect des délais...pas un seul mot pour l'abandon de la desserte de nuit jusqu'à Cerbère ce que dénonce par contre la Député Valérie Rabault *.

Croire dans une livraison en 2020, c'est aussi faire abstraction de la réalité. La commande passée à Alstom pour 34 rames destinées aux lignes non électrifiées officialisée le 25 septembre 2013 dans le cadre d'un marché existant ne commencera à être livrée qu'à la fin de l'année 2016

POLT :  les analyses d'Urgence POLT, pertinentes ?

D'ailleurs le PDG d’Alstom, Henri Poupart-Lafarge, s’est dit « content pour les 30 rames. mais se déclare désolé "Quand bien même Alstom gagnerait l’appel d’offres qui sera lancé, cela ne pourrait pas donner lieu à une production avant 2021-2022" http://www.lalsace.fr/actualite/2016/02/20/grosse-deception-a-reichshoffen.

Peut-on donc se satisfaire de telles annonces fussent-elles celles d'un Secrétaire d'Etat ?

__________________________________________

Créée en 2008, puis réactivée en 2010, l'Association a pour objet "de défendre et promouvoir la modernisation et l'amélioration du matériel, des dessertes et du cadencement de la ligne et surtout d'agir pour son interconnexion au réseau européen à grande vitesse (POCL).

Si, ces objectifs sont parfaitement louables et utiles, un retour sur diverses déclarations ne peut que confirmer qu'Urgence POLT est entendue mais pas écoutée. Il aura fallu le dramatique accident de Brétigny et le rapport Duron sur "l'avenir des trains d'équilibre du territoire" pour que la ligne soit prise en compte avec le sérieux qu'elle mérite.

En 2013, le président JC Sandrier faisait déjà état à La Souterraine, « de plusieurs courriers adressés au ministre des Transports Frédéric Cuvillier qui sont restés sans réponse, tandis que des parlementaires, membres de notre association doivent attendre six mois pour rencontrer le ministre. » et de marteler "c'est certain : Les voyageurs ne vont pas encore attendre huit ou dix ans », c'est-à-dire le temps qu'il faut pour développer ce matériel."

Le vice-président D. Geneste ajoutant « Ne nous laissons pas avoir par l'enjeu industriel que constitue la commande de matériel neuf. » La demande était alors, d'obtenir de vieux TGV, ce que le Gouvernement a rejeté.

http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/departement/creuse/2013/11/26/urgence-ligne-polt-reclame-la-mise-en-place-de-rames-tgv_1778017.html

Puis séduit par les Coradia Liner V200, Jean-Claude Sandrier analyse cette offre du constructeur français comme une réponse adaptée face à l'urgence de la modernisation du matériel : « Si la LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon voit le jour, il faudra que les trains de la ligne classique puissent l'emprunter. Le train d'Alstom, qui n'est pas compatible, peut être la solution pour une quinzaine d'années, avec l'idée qu'il puisse poursuivre ensuite sa carrière sur d'autres lignes" ».

Une analyse pour le moins, bien peu pertinente puisque un TGV peut rouler sur une ligne classique mais un train classique ne roule pas sur une LGV et un investissement de cette nature est réalisé pour une période bien plus longue et ne peut s'appliquer dans le contexte actuel de renouvellement complet du matériel sur toutes les lignes intercités qui resteront opérationnelles.

_________________________________________________

*

Valerie Rabault : 20 février, 18:21 ·

Mon communiqué sur les annonces du ministre des transports concernant le train de nuit Paris Toulouse

Je déplore l'annonce du Ministre des transports de supprimer l'exploitation des trains de nuit Paris / Toulouse par la Sncf à partir du 1er juillet 2016 et de lancer un appel à projets pour leur exploitation par des sociétés privées, dont l'issue est à ce stade très incertaine. Cette décision est une négation des engagements pris lors des différentes réunions sur la ligne POLT (Paris Orléans Limoges Toulouse).

Je demande au Ministre de revenir sur sa décision, tant que la LGV Paris Toulouse n'est pas mise en oeuvre dans la totalité de son parcours. Il est en effet impensable que Toulouse et Montauban restent pendant quelques années avec des moyens de transport ferroviaire réduits. Je demande que le plan de financement de la ligne LGV soit finalisé au plus vite.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog