POLT : Des analyses "d'Urgence POLT" douteuses ?

  • limousin-en-tgv.over-blog.com
POLT : Des analyses "d'Urgence POLT" douteuses ?

La défense de la ligne POLT dont s'est saisie l'association Urgence POLT depuis 2008 (l'association s'est réorganisée à Brive en janvier 2010) reste une action forte.

Cependant pourquoi se discrédite-t'elle ces derniers temps par des déclarations intempestives et fausses qui témoignent ou de lacunes ou d'une vision politique manifestement orientée ?

-

Divers articles parus dans la presse ou lettre en témoignent .

POLT : Des analyses "d'Urgence POLT" douteuses ?

Si la mise en place de bus peut effectivement porter préjudice à la fréquentation du train et constitue de fait une concurence, on ne voit pas très bien comment ce sont les usagers du train qui paient les bus de Flexibus par exemple. Ni pourquoi avoir aborder la problèmatique d'ester en justice !

-

 

On ne voit pas non plus, sur quoi le Président Sandrier s'appuie dans la lettre du 20 janvier 2016 au Sécretaire d'Etat aux Transports pour affirmer que la concurrence des cars est "illégale"

http://www.urgencelignepolt.fr/files/160217135841_0001.pdf

-

 

De façon identique, l'Association qui est justement montée au créneau sur la suppression du TGV Brive-Lille à la suite du son Conseil d'Administration à Brive, déclare à ce sujet à FR3 Centre-Val de Loire :

"la SNCF avance que la ligne n'est pas rentable mais ce sont les travaux sur cette même ligne qui ont fait baissé cette fréquentation". 

Or, s'il s'agit effectivement d'un problème de rentabilté lié au fait que ce TGV circule sur une ligne LGV entre Marne la Vallée et Lille, augmentant, par voie de conséquence, les péages et le mode de calcul de la rentabilité du train, il est exagéré voire faux d'affirmer que les travaux sont seuls à l'origine d'une désaffection de ce train. 

-

En effet, dans le cas extrême où la circulation serait interrompue 6 fins de semaine dans l'année, seul le train du dimanche matin entre Brive et Lille serait concerné puisque celui du samedi matin circule avant  

l'interruption et celui du dimanche soir après la reprise du service.

Pour compléter...l'Association demande  non seulement que le TGV soit maintenu mais prolongé jusqu'à Cahors...Une surenchère qui ne risque pas d'être bénéfique pour obtenir gain de cause, en augmentant de fait le déficit (14% des voyageurs POLT vont de Brive à Toulouse) et impliquerait une région supplémentaire pour le financement. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog