LGV Poitiers-Limoges : Un projet qui peut évoluer ?

  • limousin-en-tgv.over-blog.com
LGV Poitiers-Limoges : Un projet qui peut évoluer ?

L'annulation de la DUP de la LGV Poitiers-Limoges a fait couler beaucoup d'encre avec parfois un optimisme ravi ou d'autres fois, une satisfaction teintée de règlements de compte vis à vis des élus locaux, "trop favorables" au projet.

-

Pourtant, il faut prendre le temps d'examiner la situation en fonction du projet et de son évolution en s'interrogeant sur d'éventuelles possibilités.

-

En effet, si financements locaux il y a eu, ils accompagnaient des investissements de l'Etat qui est le seul porteur d'un projet inscrit dans la Loi, Il s'agit d'une commande de l'Etat, prescrite à RFF maître d'ouvrage, même s'il faut dénoncer son zèle à trouver au programme des vertus qu'il n'avait pas forcément.

-

De façon identique, la Cour des Comptes a utilisé l'exemple du barreau pour démonter ses faiblesses et prouver que la démarche suivie rendait un projet inévitable en inversant les processus décisionnels et non " comme exemple à ne plus suivre si l’on veut moderniser et développer un réseau et un système ferroviaires au service des populations "comme certains l'écrivent injustement.

-

Ainsi, c'est la DUP du projet qui a été annulée et l'ouvrage peut toujours être remis sur le métier.

Les préconisations d'une réalisation après 2030 donnent le temps de le revoir compte tenu de la matière existante, des demandes récurrentes, de la configuration de la nouvelle région, des préconisations et évolutions possibles du réseau ferroviaire.

Il s'agit d'un choix politique de l'Etat.

Lors du débat public de 2006, SNCF réseau avait présenté 3 tracés, et le tracé sud, répondrait maintenant plus concrètement, aux évolutions de la région et résoudrait les inconvénients qui ont pesé dans la décision du Conseil d'Etat.

-

La réforme du code des marchés publics avec un accompagnement de nouveaux PPP, les récentes propositions de fiscalité écologique de la FNAUT, le projet de LGV POCL -débouché pour POLT- soutenu par l'Association urgence POLT, la configuration de la nouvelle région, la nécessité de renforcer les accès vers Bordeaux, les propositions d'ALTRO, le financement des droits d'entrée sur la LGV SEA... autant de raisons qui peuvent encourager l'Etat à envisager un refonte du projet. On peut ne pas être d'accord, mais c'est une possibilité.

-

Il n'en demeure pas moins que l'urgence actuelle passe prioritairement par la ligne POLT.

LGV Poitiers-Limoges : Un projet qui peut évoluer ?
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog