LGV -GPSO : le financement en passe d'être résolu ?

  • limousin-en-tgv.over-blog.com
LGV -GPSO : le financement en passe d'être résolu ?

Le 22 juin dernier, le Secrétaire d'Etat aux transports a reçu une délégation d'élus et de représentants du monde économique emmenée par Jean-Louis Chauzy, président d’Eurosud Transport au sujet du financement du GPSO.

-

A la suite de cet entretien, il a publié le communiqué de presse suivant :

Le Ministre a pris connaissance des enseignements du colloque organisé par Eurosud Transport le 31 mars sur les modes de financement innovants pour les grandes infrastructures du Sud-Ouest, et a remercié Jean-Louis Chauzy pour l’organisation de cet événement. Il a accepté la proposition de création d’un groupe de travail sur les modes de financement, visant à prolonger cette contribution collective.

Alain Vidalies a aussi rappelé que le gouvernement a souhaité mettre en place une mission conjointe du Conseil général de l'environnement et du développement durable et de l'Inspection générale des finances pour consolider le financement des lignes nouvelles Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Il réunira le 12 juillet prochain Carole Delga, Alain Rousset, Alain Juppé et Jean-Luc Moudenc pour convenir des principes de travail de cette mission.

-

Le colloque en question avait donné les pistes suivantes pour le financement :

-

- Philippe Duron, Président de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France (AFITF) a expliqué : 2 centimes prélevés sur le gazole ont rapporté en 2015 à l’AFITF plus d’un milliard d’Euros et « sans douleur » grâce à la baisse du prix des hydrocarbures. Si l’on décidait de passer à 3 ou 4 centimes, cela augmenterait d’autant les capacités d’investissement de l’AFITF. C’est la question de la fiscalité écologique, à laquelle Alain Rousset et Carole Delga sont favorables.

Les régions travaillent à la création d’une taxe sur les poids lourds en transit international, particulièrement pertinente dans le grand sud qui voit passer 20 000 poids lourds chaque jour au droit des Pyrénées. Cela implique une modification de la loi en France mais la présidente de la Région LRMP s’est déclarée prête à intervenir dans ce sens.

-

- allonger la durée des emprunts pour qu’ils soient en adéquation avec la durée de vie de l’infrastructure. C’est ce qui a été fait pour financer le métro parisien et c’est ce que fait la CDC pour le Grand Paris avec une durée de prêt de 50 ans qui pourrait encore être allongée. « Il faut raisonner sur un siècle et étendre le système de prêt car ces infrastructures dureront plusieurs générations » a proposé dans un message vidéo Alain Rousset, le président de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes.

-

- utiliser à plein les nouveaux instruments financiers de l’Europe, de la France, mais aussi des investisseurs privés et des fonds souverains afin que les différents projets voient le jour le plus rapidement possible.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog