POLT : annonces d'une amélioration et hypothétiques espoirs ?

  • limousin-en-tgv.over-blog.com

 

Vendredi dernier a eu lieu à la Préfecture de la Haute-Vienne, le second Comité de concertation pour l'élaboration du schéma directeur de la ligne POLT, à mettre en place d'ici 1 an.

L' objectif affiché est d'améliorer le temps de parcours , la régularité, la qualité et le confort des voyageurs grâce aux matériels modernes dont sera dotée la ligne dans le cadre de l'appel d'offres lancé par la SNCF.

Les spécificités de ces matériels ont été déterminés par le Gouvernement lors de la Conférence de presse du Secrétaire d'Etat du 13 janvier dernier à savoir :

Études et fourniture d'Automotrices Moyenne et Longue Distance répondant notamment aux principaux besoins fonctionnels suivants:
-
une automotrice, 1 niveau, bi courant (1500 V et 25 KV) et KVB – ERTMS pour la version France, capable de rouler à 200 km/h et couplable en UM2;
- un confort et design caractéristiques d’une grande ligne et adaptés aux longs parcours (jusqu’à 7 heures de trajet) ;
- une capacité d’accueil d'un minimum de 420 passagers pour des rames d’environ 200 m de long maximum ;
- un accès en autonomie pour les UFR aux 1ère et 2ème classes, ainsi qu’à l’ensemble des services à bord ;
- une exploitation compatible avec une réservation obligatoire ;
- une exploitation compatible avec une restauration froide et chaude par chariot ambulant et plateaux repas ;
- un système d’information voyageur et vidéo protection.


 

 

Cette réunion était présidée par le Préfet de Région et réunissait outre la SNCF, de nombreux élus, députés et sénateurs, ainsi que le Préfet François Philizot chargé de l'élaboration du schéma des lignes qui restent sous la responsabilité de l'Etat, notamment pour les 3 grandes lignes structurantes.
 
 
En marge de cette réunion, plusieurs participants ont fait part de leur point de vue : 
 
- Pour Alain Rodet : «Il ne faut pas considérer la décision du Conseil d’État comme une mise à mort. Il faut continuer à se battre pour le barreau et le POLT, "c'est l'art d'accommoder les restes » La desserte directe pour se rapprocher de ce que faisait le Capitole n’existera même pas. On ne va pas gagner de temps sur cette ligne. » Et de citer à l’appui, les éléments fournis par la SNCF : « Pertes de trafic importantes (-25 % entre 2009 et 2015) et un taux d’occupation de 55 % en moyenne en 2015 ».
 
 
- Pour le représentant de la CGT, Frédéric Cueille : "la décision a été prise d'abandonner la LGV LP, de rénover l'axe historique et de travailler à autre chose qui pourrait irriguer l'Auvergne et le Limousin, faisant référence au Y renversé qui, à partir de Vierzon permettrait de relier le Limousin à la grande vitesse via le futur POCL.
Il considère cependant que la question du montant des travaux engagés demeure centrale. « On a des secteurs dégradés, mais si on veut faire rouler les trains plus vite, il faudrait supprimer les passages à niveau et aménager des tunnels. Aujourd’hui, on est sur de la restauration, pas de la rénovation.
 
 
 
- Jean-Claude Sandrier, président de l'association "Urgence POLT" lui aussi, milite pour le raccordement de POLT à POCL dans un tracé ouest mais considère aussi qu'il faudrait  sans doute  près de deux milliards pour les travaux alors que l'annonce n'est, aujourd'hui, que de 1,5 milliard.
 
La ligne POLT un peu améliorée est donc pour demain...performante... ce n'est sans doute  que pour "après après demain".

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog