Commission"Mobilité 21" chargée du nouveau SNMD (Schéma National de Mobilité Durable)

1er novembre -10h

Quatre personnalités qualifiées ont été désignées au sein de la commision Mobilité 21 qui est chargée de  définir le nouveau Schéma National de  Mobilité Durable.  page1image1688

page1image1960
Leurs activités, leur expérience  et leurs travaux méritent qu'e l'on s'attarde sur chacun d'eux.
 
Yves Crozet Administrateur de Réseau ferré de France au titre de personnalité qualifiée, est un économiste  spécialiste de l’économie publique, en particulier d’économie des transports. Il est professeur à l'Université Lyon II et président du Laboratoire d'économie des transports (LET).

En 2008, il a été  nommé à la tête de l’Observatoire énergie environnement des transports (OEET). Il est également président du groupe opérationnel " mobilités, territoires et développement durable " du Programme de recherche et d’innovation dans les transports terrestres (PREDIT).

Il est par ailleurs l’auteur de nombreux articles et ouvrages dont « Le calcul économique : dans le processus de choix collectif des investissements de transport »

On lui doit les déclarations suivantes : 
  • « le plan LGV du Grenelle butte surtout sur la fin d’une époque « ., 
  • « le modèle français du TGV, qui a fait ses preuves jusqu’à aujourd’hui, est basé sur des lignes de 400 à 450 kilomètres, soit deux à trois heures de trajet, avec deux grandes métropoles à chaque bout. Et un réseau en étoile, à partir d’une ville très attractive, Paris. »
  •   « les LGV vers Lyon, Nantes ou Strasbourg répondent à ce modèle révolu. Même les prolongements vers Bordeaux ou Rennes, dont l’intérêt n’est pas discutable, nécessitent des artifices, comme le recours à des financements publics-privés« .
  •  « Marseille-Nice, envisagé dans le Snit, le schéma national d’infrastructures de transport, relève même d’un délire absolu ! »

 

Marie-Line Meaux -spécialiste des lgv

 Marie-Line Meaux, inspectrice générale de l'administration et du développement durable, est présidente de la 4e section "risques, sécurité, sûreté" au Conseil général de l'environnement et du développement durable au ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie depuis août 2012.

Ancienne élève de l’ENA (1985, promotion Léonard de Vinci), elle est également titulaire d’une maîtrise de géographie et d’un DEA d'urbanisme.

Ancienne directrice du cabinet du ministre de l'Équipement, des Transports et du Logement, Jean-Claude Gayssot,

Secrétaire générale puis chef de la mission des Alpes à l'administration centrale du ministère des Transports entre 2003 et 2008 et chef de la délégation française à la commission intergouvernementale pour les liaisons franco-italiennes dans les Alpes du Sud.

Auteur de nombreux rapports relatifs aux projets d’infrastructure de transports, elle a notamment travaillé sur la LGV Rhin-Rhône, le grand projet ferroviaire du Sud Ouest au Pays Basque ou le nœud ferroviaire lyonnais.

Elle a été désignée par François Fillon pour préciser le projet de nouvelle ligne à grande vitesse (LGV) au Pays basque.

Elle avait  été ainsi  chargée :
  • de rechercher la meilleure intégration possible de la ligne nouvelle au Pays basque.
  • d'assurer une concertation avec les élus, les associations et la population.

Jean-Michel Charpin -économiste

Jean-Michel Charpin est un économiste français, commissaire au Plan de 1998 à 2003 et directeur général de l'Insee de janvier 2003 à octobre 2007.

Ancien élève de l'École polytechnique (Promotion X1968) et de l'École nationale de la statistique et de l'administration économique, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et d'études supérieures de sciences économiques, il commence sa carrière en 1973 à l'INSEE en tant qu'économiste chargé des travaux techniques de projection à moyen terme, avant d'intégrer la Commission européenne.

Il a été entre 1983 et 1985 directeur de cabinet du ministre Jean Le Garrec qui a occupé divers postes au sein du gouvernement. Directeur du CEPII (1985-1990), professeur à l'École Centrale (1977-1982) et à l'ENA (1988- 1991), il rejoint la BNP en 1990, avant de devenir commissaire au Plan entre 1998 et 2003, puis directeur général de l'Insee (2003-2007).

 

Patrice Parisé - spécialiste du transport routier

Patrice Parisé, ingénieur général des ponts et chaussées, est président de la 5e section "sciences et techniques" au Conseil général de l'environnement et du développement durable au ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie depuis août 2012.

Directeur adjoint de cabinet du ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ville et de l’Intégration, Jean-Claude Gaudin, entre 1995 et 1997

 

Ancien élève de l’École nationale des travaux publics de l'État (1973) puis de l’École nationale des ponts et chaussées (1982), directeur puis directeur général des routes, au ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire (2003 à 2008). Il fut par ailleurs directeur général de l'Institut géographique national (IGN) entre 2008 et 2012. Ancien vice-président de l’établissement public Autoroutes de France et ancien président de la Caisse nationale des autoroutes, Patrice Parisé préside depuis juillet 2012 la commission de conciliation du télépéage. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog