LGV Limoges-Poitiers - Conseil Municipal Alain Rodet campe sur des positions contestables

 Hier soir, la LGV Limoges-Poitiers a encore fait l'objet des débats au Conseil Municipal de Limoges.

 

En effet au cours de celui-ci le représentant du NPA a réitéré son opposition à la LGV Limoges Poitiers et a mis en avant les nouvelles possibilités offertes par le POLT avec la future LGV POCL.

 

Il est bien évident qu'il s'est fait tancer vertement par Alain Rodet qui porte depuis les années 1990 son bébé "barreau" et qui ne veut pas entendre dire qu'il pourrait lui échapper. Il met donc toute son énergie dans sa défense quitte à être d'une mauvaise foi évidente

 

Se moquant ouvertement de l'association "Urgence POLT " qui met tout en oeuvre pour que le POLT soit reconnu comme 3ème radiale nationale et qui pourrait grâce à un raccordement  sur la future POCL servir tout le Limousin et notamment la Creuse oubliée par le barreau.

 

Il sait pourtant pertinemment  les actions menées par Urgence Polt puisqu'il avait envoyé au colloque à l'Assemblée Nationale son Directeur Général des Services : Eric Martin . Celui-ci a entendu les réponses données tant par RFF que par la SNCF et sur la seule manière possible d'accroître son importance et de rendre le service maximal aux habitants du Limousin qui ne se limite pas à Limoges.

 

Il oublie aussi que si le POCL coûte effectivement cher, plusieurs régions sont parties prenantes et que le financement de la LGV Limoges Poitiers "peu onéreuse" n'est pas pour autant réglé compte tenu des positions de la Vienne et de la Région Poitou-Charentes

 Populaire du 31 mai 2011

Echo du Centre du 31 mai 2011-copie-1 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog