LGV Limoges-Poitiers et LGV POCL-POLT : Le débat public est l'occasion d'évoquer la ligne POLT et le Barreau Limoges-Poitiers

Le débat public engagé pour la future LGV POCL est l'occasion pour les participants de demander le raccordement de la ligne historique POLT sur la nouvelle LGV, réactualisant ainsi le Y renversé.

 

Beaucoup d'élus se prononcent pour la prise en compte de la ligne POLT dans le projet POLC, mais aussi les citoyens qui  participent au débat :

 

Extrait du cahier d'acteur d'ESSONNE NATURE ENVIRONNEMENT :

 

Par ailleurs au delà d'orléans, notre préférence va au scénario sud-ouest ou ouest, car il permettrait , au niveau de Vierzon, le raccordement avec la ligne actuelle Paris-Limoges avec un gain de temps suffisant pour rendre inutile le projet "SEA Poitiers-Limoges"

 

  A99 • Jean PIRAUD, OLIVET CEDEX, le 10/10/2011

 

 

Pourquoi la région Limousin n'est-elle pas partie prenante au Débat Public alors que la desserte de cette région (et au-delà plus au Sud) pourrait être assurée facilement par une bretelle du POCL vers Issoudun ?
Solution beaucoup plus économique que le projet de LGV Poitiers-Limoges? Le projet POLT mérite donc d'être réexaminé en connexion avec POCL.

 

A182 • Jean-Claude DOUILLARD, BONDOUFLE, le 20/10/2011

 

 

Avec POCL, le TGV Poitiers-Limoges devient peu crédible.

 

A208 • Yves AUGEREAU, VIERZON, le 24/10/2011

 

 

Bonjour,
Comment concilier POLT et POCL et faire un véritable aménagement du territoire ?

 

 Si en 2018 le barreau Poitiers/Limoges est en service ,la ligne POLT sera asséchée entre les Aubrais-Orléans à Limoges. Il faudra attendre 2025 au moins pour retrouver des dessertes dignes de ce nom vers Paris en particulier et adieu les dessertes Toulouse par la ligne classique, il faudra passer par St Pierre des Corps et Bordeaux pour aller voir la capitale rose depuis notre région centre .

 

 Je n'ose même pas penser aux creusois de Guéret en particulier qui iront à Paris par Limoges et Poitiers ! IMPENSABLE....Vous allez les voir au mois de novembre à la réunion prévue, ils seront contents du futur ferroviaire qui est proposé , heureusement qu'il y a L' A20 pour sortir du trou...

 Alors , avec le projet POCL qui s'est amorcé en 2007, une solution logique et pertinente serait de relier le POCL avec un Barreau LGV BOURGES OUEST/ CHATEAUROUX et qqes aménagements plus au sud et on aurait le fameux PARIS/LIMOGES en 2h et 2 Mions de voyageurs annuels en plus sur le POCL améliorant TRI et VAN pour la variante OUEST du projet. Cela évitera aussi la saturation de la LN2 et au moins une telle solution c'est de l'aménagement du territoire ou bien je n'y connais rien .

 Il faudrait reconnaitre l'erreur de la LGV Poitiers/Limoges , supprimer cela des études avant la DUP et avoir le courage de l'expliquer. Le 1,5 Md économisé sera investi en partie dans le projet POCL avec sa variante vers l'Indre . Je pense qu'à Châteauroux à la réunion de proximité on va vous en parler . Le 13 novembre 2006 à la réunion de Châteauroux pour la LGV Poiti11ers/Limoges il y avait 1500 personnes hostiles au projet, évidemment il y a d'autres "forces" qui décident après les débats démocratiques ..... Yves Augereau

 

A42 • christine et Bernard PAULY, GUERET, le 04/10/2011

 

 

Nous espérons que la ligne POLT sera en Tgv et que la Gare de LA SOUTERRRAINE ne sera oas oubliée avec le grand Y inversé avec le raccordement de la ligne POCL , nous avons adressé la même question à Mr LOZACH notre Sénateur de la Creuse et ainsi qu'à Mme NICOUX Sénatrice de la Creuse. A BIENTOT, au 4 11

 

A130 • Raymond LANG, LES MUREAUX, le 13/10/2011

 

 J’interviens en tant que simple citoyen habitant l’île de France depuis plus de 20 ans, donc peu impliqué dans la défense d’intérêts particuliers pour l’une ou l’autre des variantes. Je m’intéresse aux transports depuis fort longtemps, j’ai notamment soutenu une thèse en sciences économiques sur la concurrence rail-route dans le domaine des transports urbains de voyageurs (résumé paru aux éditions Economica -1981). J’ai travaillé dans le transport ferroviaire principalement en France mais aussi en Afrique et en Allemagne. Aujourd’hui j’exerce une activité de consultant dans ce domaine......

 

Certains intervenants ont souligné l’insuffisance du périmètre retenu par RFF et ont insisté sur la nécessité de mieux prendre en compte l’intérêt du projet en termes d’aménagement du territoire. Pourquoi l’analyse de RFF limite-t-elle à Châteauroux la desserte TGV ? 

 

 La desserte pertinente est d’aller au moins jusqu’à Brive en passant par Limoges, qui offre l’un des potentiels le plus important sur cet axe. POCL doit permettre d’améliorer la relation entre le Limousin et l’Île-de-France, sans dégrader celle avec la région Centre, la Bourgogne, l’Auvergne et Rhône-Alpes, ce que ne manquerait pas de faire l’antenne LGV Poitiers-Limoges en mettant dans une sorte de cul-de-sac le sud de la région Centre et le nord du Limousin.

 

Seule la réalisation déjà programmée de cette antenne peut expliquer cette réduction volontaire du périmètre de POCL par RFF. Cette antenne n’est qu’une réponse de court terme à des besoins d’amélioration de la relation entre le Limousin et la capitale. On en cherche vainement la pertinence et la cohérence dans la mise en place d’un véritable  réseau à GV pour la France et l’Europe.  POCL offre au contraire une base solide pour le développement du réseau à GV en ne se limitant pas à la seule relation avec l’Île-de-France. Il offre des solutions qui modèrent des passages aujourd’hui quasi obligés par l’Île-de-France largement multipliés par le développement en étoile autour de Paris.

 

Le fait qu’une décision ait été prise, mais sans que le projet POCL puisse être pris en compte, ne doit pas empêcher, au moins tant que le premier coup de pioche n’a pas été donné, que l’intérêt de cette antenne fasse l’objet d’une nouvelle et indispensable évaluation, qui tienne compte de tout ce que peut apporter un projet aussi structurant que POCL notamment pour le  développement futur d’un réseau à GV maillé. L’état des finances publiques et le coût de ces investissements réalisés pour plusieurs générations ne nous autorise pas à éluder cette question dans le débat de POCL, d’autant  que l’élargissement du périmètre peut modifier fortement les résultats des calculs socio-économiques de RFF. 

 

A78 • Lucie VEZINE , LIMOGES, le 07/10/2011

 

 

Bonjour, J'ai assisté mercredi au lancement du débat public. Lors de celui-ci, le président Michel Gaillard a fait une présentation des objectifs et a rappelé : - que le public était invité à donner son avis - qu'il n'y avait aucun avis prépondérant. - qu'il s'agissait de la libre expression de chacun sur le projet POCL Quand il s'est agi d'une intervention, d'ailleurs fort bien menée, mais qui s'attachait à démontrer que le projet du barreau Limoges-Poitiers n'était pas pertinent face au nouveau projet,, le président Gaillard a cru bon d'ajouter que le débat sur la LGV avait eu lieu....et que donc.... sous entendu..... cela n'était pas à évoquer.

 Certes, le débat public a eu lieu, mais, il n'en demeure pas moins qu'aucune décision définitive n'a été prise, que les études sont en cours, que l'opportunité de la POCL peut tout à fait remettre en question le barreau. La POCL permettant, en effet, une meilleure irrigation des territoires de l'ensemble du Limousin et des villes plus au sud qui pourraient bénéficier de ses effets, réduisant les temps de parcours. Le débat public doit pouvoir permettre à chacun de s'exprimer et d'insister sur le fait qu'un projet présente plus d'avantages qu'un autre. Il est donc particulièrement choquant qu'un responsable qui se présente comme neutre s'initie de cette façon dans le débat. Son rôle est de conduire les débats et de ne pas chercher à interdire l'expression de chacun même quand il s'agit d'un sujet qui fâche. Oui, Monsieur le Président, les tracés ouest et ouest-sud ont une incidence majeur sur le projet de barreau. Pourquoi construire 115 km de LGV, si naturellement la ligne histoique POLT peut être raccordée sur la POCL ? Ou alors il faut nous dire très clairement, débat public, il y a eu et ensuite on peut faire ce que l'on veut, dépenser de l'argent public pour un barreau non rentable, faire aller un TGV jusqu'à Châteauroux alors que son prolongement jusqu'à Limoges et Brive ne pose aucun problème !

 

 

 

 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog