Lgv Limoges-Poitiers : Quel est son coût financier

lgv1

Des informations concernant le coût de la Ligne à Grande Vitesse Limoges-Poitiers circulent sur les forums et sur internet, mais  sont rarement exactes.

 

Pour les uns, c'est une valse de millards et son  montant est exhorbitant, pour les autres, elle est au rabais......

 

Quant est-il exactement ?

 

Le chiffrage le plus récent a été effectué  au 1er janvier 2009. Il est susceptible de modifications puisqu'il s'agit d'une évaluation faite dans le cadre des études qui répond une modélisation 

 

Globalement son coût s'établit , hors taxes, à 1 582 218 000€ si elle pase sur l'A20

                                                                            et à   1 594 409 000€ si elle passe sous l'A20.

 

Ce chiffre est actualisé régulièrement de 3,96% tous les ans  et comprend : 

  • le coût de la ligne ainsi que les mesures d'insertion et d'accompagnement
  • les raccordements sur la ligne Paris-Bordeaux et sur la ligne Paris-Toulouse
  • les adptations des lignes existantes et de leurs équipements d'aiguillage et de signalisation conformément au schéma des installations ferroviaires
  • les adaptations des gares existantes pour les voyageurs.

Avec  un passage sur l'A20, il se décompose de la façon suivante  :

  • pour la ligne principale :                                                         : 1 347 116 000
  • pour le raccordement sur la ligne Paris-Bordeaux           :       31 679 000€
  • pour le raccordement sur la ligne Paris-Toulouse           :       50 710 000€
  • pour les bases travaux et de maintenance                        :     119 109 000€
  • pour les aménagements de gares et réseaux                  :        33 605 000€ 

 et comprend  867 675 000€ pour le  génie civil et 380 079 000€ pour les équipements ferroviaires.

 

Le coût du kilomètre s'établit à 14 200 000/km, ce qui peut paraître faible mais qui s'explique :

                 - par sa configuration à voie unique

                 - par l'absence de gare nouvelle

                 - par une topographie relativement favorable sur la moitié nord ouest du tracé.

 

A ces chiffres il convient de rajouter :

  • les études qui sont menées et qui sont toujours en cours pour un total de 67 500 000€.
  •  et pour la Région Limousin 52 000 000€ autorisés le 13 avril dernier, pour le raccordement sur la LGV SEA Tours-Bordeaux.

Quant au financement , la question se posera. Qui participera ?

 

La région Poitou Charentes qui finance les études n'est pas prête à s'engager. elle demande une étude alternative et veut  prioritairement l'inscription de la RN 147 à 2x2 voies au SNIT.

Le département de la Vienne refuse également une participation en  privilégiant  aussi la RN 147.

Mais , un nouveau venu le Lot, semble intéressé par cette nouvelle ligne.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog