LGV POCL/POLT : Bilan du débat public POCL- la réponse de RFF sera connue en juin

Le président de la Commision Nationale du Débat Public, Philippe Deslandes et le président Michel Gaillard pour la  Commission Particulière ont tenu hier après-midi  une conférence de presse pour présenter le bilan et le compte-rendu qu’elles ont dressé suite au débat public sur la LGV POCL qui s’est tenu d’octobre 2011 à janvier 2012.

 

Face aux journalistes et en présence de Thomas Allary, directeur du projet POCL pour RFF , Philippe Deslandes a rappelé :

 :

-      que le projet repose sur un  double pilier  : dédoublement du Paris-Lyon et desserte à grande vitesse du « Grand Centre » de la France

-       que  le débat peut être qualifié  « d'exemplaire », notamment en raison de la participation massive (dans le Centre et en Auvergne principalement) et de  la courtoisie des participants

 -       qu'il pouvait être regrettable le procès de partialité fait à RFF par certains élus… puisque d’après lui, il est normal que le maître d’ouvrage ait une préférence !

-      qu'on pouvait également regretter le manque d’argumentation dans certaines prises de positions des collectivités

-      que le scénario Ouest semblait être celui qui reçoit le plus de soutien,cependant « le débat public est un échange technique et non pas un sondage » et malgré une large majorité derrière un tracé (Ouest) il y a absence de consensus qui incitera RFF à envisager un nouveau scénario basé sur les fonctionnalités les plus demandées

-       que le passage par Roanne et l’articulation avec le RER C ont été vivement demandés et rassemblent le plus grand nombre.

 

Michel Gaillard a quant à lui fait le point sur le  compte-rendu réalisé par la CPDP :

 

-       le périmètre du projet était bien limité à POCL, mais les remarques concernant la ligne POLT et le barreau Poitiers-Limoges ont été entendues par la Commission. Le bilan fait d'ailleurs état à pluieurs reprises des interventions qui ont eu lieu à ce sujet : demande de surseoir au projet, intégration du financement dans le projet POCL, problème de la transversalité, intégration du POLT.... 

-       soutien massif au projet exprimé par les participants mais lucidité observée sur les problèmes environnementaux et financiers posés par l’infrastructure

En outre, il distingue  4 familles d’acteurs et d’arguments exprimés lors de ce débat :

o    la famille fédérée autour du scénario Ouest, compromis admissible par le plus grand nombre de territoires,

o    la famille du périmètre élargi (ensemble de l’Auvergne et Limousin) pour mieux valoriser le projet, défendant à ce titre le scénario Ouest Sud

o    la famille privilégiant la faisabilité financière du projet, réunie derrière le tracé Médian

o    la famille hostile au projet, le jugeant « irréaliste et nuisible » (élus Verts et associations enfédérée autour du scénario Ouestvironnementales)

 

RFF dispose maintenant de 3 mois pour faire connaître sa décision. Une conférence de presse aura lieu et  la décision sera publiée au Journal Officiel.

Le Conseil d’Administration de RFF de  juin nous donnera des indications  sur la date probable de la  communication de la décision.

 

Le  bilan de la CDDP conclut très clairement pour la modernisation des lignes classiques intégrées au POCL, ce qui est le cas du POLT et sur le choix de compromis qui s'est porté sur le scénario ouest, lui aussi très porteur pour le POLT et la desserte du Limousin via la ligne historique.

 

  

Bilan POCL1

bilan POCL2 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog