LGV Poiters-Limoges : l'objectif de l'Etat est bien de faire une métropole Poitiers-Limoges

Cap sur l’avenir des territoires limousins Guide pour l’action 

a été  publié le 6 novembre dernier par la DREAL (Ministère du Développement Durable en limousin).

 

Il récapitule la situation du Limousin et les actions envisagées pour son avenir. On y trouve ainsi l'importance que l'Etat attache au rapprochement avec Poitiers pour une métropole Limoges-Poitiers .

 

Il s'agit également d'un des objectif fixé à la  LGV Poitiers-Limoges. Certains s'en réjouissent, d'autres le regrettent et le rejettent  mais il s'agit bien d'une action envisagée par l'Etat et toujours d'actualité.

 

Extraits : 

...........

Avec une métropole Limoges-Poitiers, il s’agit d’appartenir à l’espace de développement européen au sein d’un territoire significatif, le Centre-Ouest-Atlantique, de rechercher les économies d’échelle (enseignement supérieur,..), d’attirer les jeunes par un marché de l’emploi dynamique et diversifié, et d’accroître la création de richesses par l’atteinte d’une taille critique dans les secteurs de haute technologie et des activités tertiaires supérieures.

 

 Ces objectifs seraient inatteignables par une action isolée des deux capitales régionales.

 

Cette organisation bipolaire réduirait les coûts liés au gigantisme des mégapoles ou grandes métropoles (coût du foncier plus bas, moindre perte de temps dans les transports, accès rapide aux services, plus grandes facilités d’échanges, etc).

 

En diversifiant les possibilités de relations entre les deux pôles de la métropole, elle permettrait l’émergence d’un modèle métropolitain original.

 

Conscientes de l’importance de leur coopération pour l’avenir du Centre Ouest Atlantique, les deux capitales régionales développent de nombreux partenariats au travers du réseau de villes Poitiers-Limoges. L’objectif de l’association créée le 30 mars 1998 à l’initiative des maires de Limoges et de Poitiers est l’émergence d’un contexte local favorable au renforcement de l’axe Poitiers-Limoges, dans le cadre d’un développement des liaisons Centre-Europe-Atlantique. 

 

Le Limousin et ses agglomérations de Limoges et Brive-Tulle bénéficient d’ores et déjà d’un réseau d’infrastructures et d’équipements très développé : aéroports de Limoges Bellegarde et de Brive, autoroutes A20, A89 et Route Centre Europe Atlantique (RCEA), réseau de routes nationales RN147, RN21, un réseau ferroviaire infra-régional dense, et une infrastructure numérique irriguant le territoire en haut débit.

Toutefois, le niveau de service de la principale liaison ferroviaire du Limousin régresse mais les autres territoires sont mieux reliés entre eux. La montée vers le très haut débit est un enjeu majeur pour une région peu dense comme le Limousin, ce qui a conduit l’ensemble des partenaires à élaborer un Schéma Directeur d‘Aménagement Numérique (SDAN) en cours

 

 

Stratégie

 

Pour inscrire la région dans l’espace européen et mettre en liaison Limoges avec les métropoles françaises, favoriser l'émergence d'une métopole bipolaire   Poitiers - Limoges et constituer une armature territoriale durable autour des 11 villes intermédiaires structurant l’espace régional, et des 21 pôles ruraux organisant la campagne habitée, il s’agit de :

  • positionner l’aéroport de Limoges, comme élément de structuration d’une coopération des aéroports du Centre Ouest Atlantique et de l’émergence d’une métropole bipolaire Poitiers – Limoges, prenant en compte les projets de développement des autres modes de transport
  • inscrire Limoges et Brive-Tulle dans le réseau ferroviaire à grande vitesse ;
  • développer une liaison routière rapide et sûre entre Poitiers et Limoges ;

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog