LGV Poitiers-Limoges : des paroles et des actes.......

La LGV Limoges devient un enjeu où se mêle la passion, l'exagération et la déraison de part et d'autre des protagonistes.

 

La Bataille des mots, voire plus est engagée entre  les pro et les anti-LGV.

 

FR3 Limousin dans son édition 19/20 du 31 octobre http://france3-regions.francetvinfo.fr/limousin/emissions/jt-1920-limousin relate la séance du Conseil général et donne la parole à sa présidente Marie-Françoise Pérol-Dumont.

Celle-ci, après avoir redit tout le mal qu'elle pense de la Cour des Comptes, n'hésite pas à affirmer que sans TGV :

  • la Haute-Vienne ne sera plus qu'une lointaine banlieue de Bordeaux ( sûrement plus certainement liée à la réforme territoriale qu'elle soutient)
  • il n'y aura plus d'Université à Limoges 
  • et plus de CHU
  • que la haute-Vienne passera des 400 000 habitants qu'elle avait l'ambition  d'atteindre, (sans y parvenir d'ailleurs puisque sous sa présidence de 2006  à 2013 , la population n'a augmenté que de 0.4% avec 3775000 habitants....)) à 200 000.....
  • que cela entraînera une désertification de tout l'espace central !

De l'autre côté, les affirmations ne sont guère plus modérées, puisqu'on peut lire sur le site http://limogespoitiers.com, un commentaire tout aussi extrémiste, sans commune mesure avec les enjeux de la LGV : 

 "En ce qui concerne la LGV Limoges-Poitiers vous nous trouverez toujours en travers de votre route: nous ne sommes plus en lutte, mais désormais en guerre contre votre obstination et votre absurdité sans fin, cette Faillite à Grande Vitesse ne verra jamais le jour, quitte à nous coucher devant les chenilles des bulldozers! Vos enfants auront Honte de vous imposteurs que vous êtes, vous n’avez rien compris à votre passage sur terre, la vie sera plus forte! JPC"

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog