LGV Poitiers-Limoges et POLT: Ce qui ressort du Colloque tenu hier à l'Assemblée Nationale

 rodet Vendredi 22 mars -10h - La presse régionale d'ici et d'ailleurs, notamment du  Centre, se fait l'écho du colloque organisée à l'Assemblée Nationale, hier 21 Mars.

Ce colloque portait sur la modernisation et le développement de la ligne" Paris-Orléans-Limoges-Toulouse" dite POLT ou POLLT pour y inclure symboliquement les creusois avec la Souterraine.

Y participaient, pour répondre aux inquiétudes des uns et des autres,  outre les députés qui étaient à l'initiative de la réunion, le Directeur de cabinet du Ministre des transports qui le représentait, la SNCF et  RFF.

Selon , l'inclinaison et les préférences sous jacentes qui influent sur les articles réalisés, qui vont d'une page compléte à un encart, on peut se faire cependant une idée des conclusions qui peuvent être tirées de ce rassemblement,  qui restent cependant à confirmer par écrit .

La ligne POLT a encore un avenir

  • elle reste une ligne d'équilibre du territoire (la convention qui lie l'Etat et la SNCF sera prolongée d'au moins une année)
  • ses travaux restent prioritaires par rapport à la LGV Poitiers-Limoges
  • 11 allers retours seront maintenus jusqu'en 2014 (avec la prolongation de la convention TET)
  • il appartient au  ministre de se prononcer sur  son inscription au schéma directeur
  • Le député de la Creuse Michel Vergnier s'est adjoint l'appui du ministre du travail Michel Sapin qui a ses attaches à Argenton sur Creuse (ancien député de l'Indre et ancien maire de cette ville).

D'après les informations,  Alain Rodet, qui participait au colloque, assis au premier rang,   n'est pas intervenu !

Toujours dans la presse aujourd'hui, le POLT s'est invité dans les débats au Conseil régional avec un motion d'urgence présentée par les élus de Terre de Gauche. le caractère d'urgence a été repoussé par les élus socialistes, seule la conseillère socialiste Sylvie Vaugelade s'est abstenue.

Un voeux a finalement été adopté par les élus socialistes et UMP demandant le maintien de la desserte actuelle sur le POLT et le lancement rapide de l'enquête publique pour le barreau.

Alors que ce voeu vient d'être adopté qui prouve bien que la décision d'enquête publique n'est pas actée, il est à noter la position partisane de FR3 Limousin qui écrit en début d'un article  et sans vergogne "Une étape importante a été franchie en ce début d'année 2013 avec la décision de lancer l'enquête d'utilité publique". Est-ce là l'objectivité et l'impartialité d'un média qui se veut au dessus de tout soupçon.

Le commentaire posté par mes soins à ce sujet sur leur site. Il a été modéré et non publié.........ce qui en dit long sur la conception de la station concernant  la liberté d'expression. 

      vergnier

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog