LGV Poitiers-Limoges et POLT : Une conclusion dans l'ECHO de la Corrèze bien hasardeuse

     Après le point de vue d'André Pamtbouzoglou sur  la desserte du territoire par la ligne historique,  c'est le tour de   l'ECHO de la Corrèze, de faire le compte rendu de la réunion publique d'urgence POLT à Brive.

Si le compte rendu, revient , sur certaines interventions qui se gardent d'opposer LGV et POLT, il ressort pourtant  bien : 

  • que la seule priorité ne saurait être la LGV qui aboutirait à l'abandon de certains de nos territoires 
  • que l'objectif prioritaire est l'inscription de  la  ligne POLT au SNIT avec  sa   modernisation et du matériel compatible avec le maillage LGV

 Cependant, on peut s'étonner d'une conclusion hâtive et interprétative  qui n'engage  que son  auteur .

En effet, si le  courrier de la Direction générale des infrastructures dont il est question à la fin de l'article, ne peut être jugé qu'inacceptable par un auditoire tout acquis au développement et à la modernisation du POLT, comment peut-on affirmer que ce dernier ne recevra qu'une ferme opposition de tous les élus ?

Le maire de Limoges, celui de Poitiers, de Périgueux ou de Cahors, la présidente du Conseil Général de la Haute-Vienne  seront-ils de soutiens ou des fossoyeurs du POLT ?  joueront-ils pour ou contre lui ?

Quelles réponses feront  le  Conseil Régional , le  Conseil Général de la Corrèze, le Maire de Brive ? .......

Il faut, pour cela,  rappeler les termes de  la lettre de Daniel BURSAUX.

Dans celle-ci

  • il informe les destinataires, de la demande du comité des financeurs qui a souhaité une expertise complémentaire des études socio-économiques ( un premier  point avait été fait   sur les hypothèses envisagées et leur possibles évolutions   au COFI du 19 mars 2012).
  • Il rend compte de la proposition faite par  RFF qui améliore  la rentabilité du projet en la portant à 4.58 % par transfert de 200 000 voyageurs du POLT sur le projet LGV
  • Il demande donc,  par voie de conséquence, une réponse formelle des élus sur la mise en service de 4 trains au lieu de 7 sur la ligne POLT.

Peut -on alors considérer qu'il s'agit, comme l'affirme l'ECHO, d'une lettre défavorable à la LGV ?


 

echo correze fevrier 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog