LGV Poitiers-Limoges : Alain Claeys oublie une partie des clefs du problème…...

Lundi 3 juin - 16H- Alain Claeys, président de l'agglomération de Poitiers, capitale régionale,  a livré, hier matin à la presse, sa partition pour s'intégrer dans le concert régional de la réforme territoriale annoncée par le Président de la République.

L'élu poitevin a donné une note d'approbation en soutenant l'idée d'un nouveau découpage 

 

 

Créer un tripôle Tours-Poitiers-Limoges"

Le chemin d'Alain Claeys passe par le Centre: « Ma préférence va pour une fusion d'une région Centre - Limousin - Poitou-Charentes » mais n'exclut pas l'option d'une région Aquitaine - Poitou-Charentes.

La cohérence ferroviaire renforcée par le projet LGV Poitiers-Limoges associé à la LGV SEA en service 2017, pourrait, selon l'élu socialiste, « permettre de créer un tripôle Tours-Poitiers-Limoges »distant d'une trentaine de minutes entre chacune de ces villes, reliant ensuite Paris et Bordeaux en moins d'une heure.

 

Fidèle à son soutien à la LGV Poitiers-Limoges, il oublie que la Région Poitou-Charentes reste opposée au financement de cette dernière et que la Région Centre y est fermement opposée en apportant un soutien inconditionnel au POLT et au POCL.

 

 

 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog