LGV Poitiers-Limoges : La morale politique en question ?

26 juin- 17h- Le rapport de la Commission mobilité 21 devrait être publié le 26 juin prochain.

Son contenu semble émouvoir les élus politiques locaux qui s'empressent de communiquer à tout va sur le sujet, en  minimisant le classement qui sera proposé et qui sera obligatoirement soumis aux parlementaires dans quelques mois pour établir le nouveau Schéma de Développement Durable. 

Le Maire de Limoges assure que l'Elysée fera ce que bon lui semble....Le Président du Conseil Régional "fait confiance au gouvernement"....

Quelque soit son  positionnement personnel sur l'opportunité d'une LGV, chaque citoyen est en droit de s'interroger sur la probité de l'élite politique.

En effet, ou le barreau est considéré prioritaire par les spécialistes chargés d'établir le classement ou il ne l'est pas et, la morale enjoint de rejeter tout passe-droit qui ne peut qu'entâcher la crédibilité des décideurs. Ce dont, ils n'ont sans doute pas besoin actuellement !

Le Gouvernement ne peut à la fois suivre les préconisations de rapports successifs quant cela l'arrange et passer outre, pour favoriser des acolytes.


Populaire 21 juin 2013 Denanot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog