LGV Poitiers-Limoges : Pas de concession pour la CCI de l'Indre

  • limousin-en-tgv.over-blog.com

MENACES SUR LES INFRASTRUCTURES ET AMÉNAGEMENTS DES TERRITOIRES DE L’INDRE ET DU CENTRE

Le barreau Poitiers-Limoges déclaré DUP (déclaration d’utilité publique), la DUPERIE qui menace infrastructures ou aménagements de nombreux territoires de l’Indre et du Centre

Le gouvernement a donné son feu vert à la construction de la ligne à grande vitesse (LGV) Poitiers-Limoges ; le décret déclarant le projet d’utilité publique et urgent a été signé le 10 janvier 2015 par Manuel Valls, Premier ministre, et Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie
Cette ligne de LGV de 115 km qui doit relier 2 villes de 140 000 et 87 000 en moins de 40 minutes coutera la bagatelle de 2 milliard d’euros aux contribuables pour les 227 000 habitants concernés alors qu’aucun financement n’est assuré pour la construire et que le gouvernement clame ici et là que l’argent public est rare.

Paulette Picard, Présidente de la CCI de l’Indre, « condamne fermement cette décision incohérente parce que contraire à toute logique économique. Cette décision, qui a été signée en catimini un jour de deuil national, n’est pas digne d’une République exemplaire. Elle est méprisante pour les institutions républicaines, méprisante pour la région Centre et l’Indre ; le projet de LGV Poitiers Limoges avait été, en effet, déjà repoussé par la Commission Mobilité 21, dénoncée par la Cour des Comptes et refusée par le Conseil d’État« .

La CCI de l’Indre dit :

- NON au barreau Poitiers-Limoges à 2 Md € qui prend le pas sur l’intérêt général et qui renie le principe d’aménagement du territoire,

– NON au barreau Poitiers-Limoges à 2 Md € qui va à l’encontre de l’égalité des territoires et de leur mise en relation,

– NON au barreau Poitiers-Limoges à 2 Md € qui occulte le nécessaire entretien de la ligne POLT déjà existante,

– NON au barreau Poitiers-Limoges à 2 Md € qui ne prend pas en compte le projet de LGV POCL qui permettra le doublement de la ligne TGV Paris-Lyon via le Centre de la France arrivant prochainement à saturation,

– NON au barreau Poitiers-Limoges à 2 Md € qui condamne l’avenir des très nombreuses entreprises, territoires et départements du centre de la France dont nos entreprises de l’Indre et de la région Centre,

– NON au barreau Poitiers-Limoges à 2 Md € dont le chantier impactera négativement les comptes de RFF et la SNCF, par conséquent la dépense publique, alors que les études prouvent qu’il ne remplira pas les critères de rentabilité.

 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog