LGV Poitiers-Limoges : Périgueux risque d'être raccordé à la LGV SEA par Coutras et non par Limoges

  • limousin-en-tgv.over-blog.com

 Le dossier de la LGV a été évoqué hier par le préfet, en marge de ses vœux. 

 Périgueux raccordé à la LGV SEA par Limoges  ou par Coutras ?
A nouveau, un bien mauvais  coup pour la LGV Poitiers-Limoges.
Une nouvelle qui pourrait encore réduire la rentabilité du projet en  remettant  en cause le potentiel de voyageurs inclus par RFF pour le barreau
Il convient également de souligner les incohérences de ce dernier,  qui refuse d'intégrer les voyageurs possibles du POLT pour la future LGV POCL, mais qui manifestement préfère le scénario Coutras à celui de Limoges pour la LGV SEA, tout en intégrant dans ses études les voyageurs venant de Périgueux !
A qui profite le crime ? Sûrement au POLT si Coutras est choisi !

 Sud ouest s'est fait l'écho du dossier LGV . . c'est ce qui a été évoqué  en marge des  voeux du Préfet
Quel est le chemin, ou plus exactement la voie de chemin de fer, à privilégier pour relier, dans les années à venir, Périgueux à Paris ?
  •   Le maire de Périgueux, Michel Moyrand, et les élus de l'agglomération périgourdine ont quant à eux déjà tranché : il faudrait que la ligne Périgueux-Limoges soit électrifiée afin que les Périgourdins puissent prendre le TGV en gare de Périgueux et rejoindre ainsi la future ligne LGV qui débutera à Limoges pour rejoindre Paris. Ils ont rappelé leur position au préfet de Dordogne Jacques Billant lors du récent comité de pilotage, fin décembre.
  • Réseau ferré de France, le propriétaire des voies de chemin de fer, préférerait un raccordement à la LGV, via Coutras, en Gironde, pour des raisons financières. L'électrification et l'aménagement de cette portion afin de faire passer un TGV apparaissent comme moins coûteuses..... En tout état de cause, la direction d'Orléans  traite les deux dossiers, Poitiers-limoges et POCL et doit avoir une vision d'ensemble du devenir probable des LGV ! L'État va devoir trancher. Et pour cela, le préfet Jacques Billant a demandé, lors du comité de pilotage, des études complémentaires concernant la mise en place technique et le coût d'un raccord de Périgueux à la LGV via Limoges.

 

« Pour l'instant, tous les scénarios sont possibles. Je prendrai en compte les critères de temps, le prix du billet mais aussi le coût de l'infrastructure. Cette nouvelle étude technico-financière permet d'affiner et de préciser le scénario privilégié par les élus, avant toute décision », a expliqué,  Jacques Billant, en marge de la cérémonie des vœux à la presse . Il a précisé qu'un nouveau comité de ligne pour examiner les conclusions de l'étude aura lieu en « avril ou mai ». « Je ne me positionnerai qu'au regard du résultat de ces études », a-t-il souligné.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog