LGV Poitiers-Limoges : Pourquoi elle va se faire, d'après Jean-Pierre Limousin, Président de l'Association de Promotion de la LGV

Lundi 8 décembre -10h- lopposition-sorganise-lgv-limoges-poitiers-L-1

Hier soir Jean-Pierre Limousin, Président de l'association de promotion de la LGV Poitiers-Limoges était l'invité du journal de 19h.

Interrogé sur la question de savoir si le projet irait  à son terme, il a réitéré sa confiance  en déclarant :

  •  que le projet était absolument indispensable au Limousin

 

  •  que 200 villes françaies étaient desservies par la grande vitesse et qu'il était inconcevable que ce ne soit pas le cas pour Cahors, Brive Tulle...

 

  • que l'on est dans une vraie continuité,  parce que les Présidents de la République Chirac, Sarkozy s'étaient déclarés favorables  et que le Président Hollande irait dans la même direction.

 

A la question de la consultation populaire envisagée - (on notera que FR3 ne parle plus de référendum)- Monsieur Limousin répond qu'il juge que le projet ne nécessite pas de "référendum" dans la mesure où les Gouvernements  et le Parlement se sont prononcés et  que les élus porteurs du projet sont toujours sortis vainqueurs du suffrage des électeurs.

 

Il en a profité pour confirmer qu'il envisageait de passer la main, après près de 10 ans à la tête de l'Association en ajoutant qu'il ne voulait "pas passer pour un professionnel de l'agitation".......

http://france3-regions.francetvinfo.fr/limousin/emissions/jt-1920-limousin

 

On observera pourtant que depuis dix ans, il y a eu des évolutions incontestables dont il refuse de  tenir  pas compte :

  • les discours  des gouvernants sur  la grande  vitesse se sont  modifiés.  Elle  ne semble plus être la priorité de l'Etat et a été remplacée par la modernisation et la rénovation du réseau ferroviaire.
  • le Gouverment a demandé à la Commission Mobilité 21 un classement prioritiare des LGV et  dans celui-ci, la LGV Poitiers-Limoges est repoussée après 2030.
  • depuis de nombreuses années, le discours de la SNCF et RFF se sont modifiés comme en témoignent  déjà en 2009 "les rencontres des villes moyennes"link, et ce, même si RFF a continué à répondre aux  commandes de l'ETAT.
  • qu'un candidat potentiel aux futures élections du Département vient de déclarer : « Si le gouvernement signe la DUP, cela aura l’air d’un passage en force et s’il ne la signe pas, ce sera un désaveu dont nous aurons bien du mal à nous remettre » 
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog