LGV Poitiers-Limoges : Ségolène Royal confirme le scénario proposé Commission Mobilité 21 acté par l'ancien 1er Ministre

Le  30 avril dernier, Ségolène Royal, Ministre de l' Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie a été auditionnée par  la mission parlementaire sur l'éco-taxe.


Au cours de celle-ci, Philippe Duron, président de l’AFITF  et membre de la mission parlementaire, a résumé le « stand-by » actuel qui menace le financement des projets d’infrastructures de transports du fait de la suspension de l’écotaxe.


Il a rappelé

  • le besoin et l' urgence  de financement 
  • la difficulté pour  construire  un budget d’attente, voire de crise.
  • que si la situation perdure, l’année prochaine il sera impossible de continuer à financer les infrastructures déjà engagées et les nouvelles .

 

Dans son intervention  Ségolène Royal  a répondu : « Je suis bien placée, en tant qu’ancienne présidente de région , pour connaitre l’urgence de ces besoins de financements » 

Elle a, en outre, assuré qu'il n’y aurait « aucune remise en cause des objectifs de financement » des infrastructures de transport actés par Jean-marc Ayrault  au cours de l'été 2013, sur la base du scénario proposé par la Commission Mobilité 21

  « J’espère qu’on va pouvoir faire émerger une solution consensuelle ... pour que nous puissions commencer très rapidement les appels d’offre sur les grandes infrastructures que notre pays attend » a-t-elle poursuivi.

 Assemblèe Nationale : link

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog