LGV Poitiers-Limoges : Un TGV contre un autre.... TGV Grand Centre Auvergne a tenu son Assemblée Générale

L'association TGV Grand Centre Auvergne vient de tenir  son assemblée générale à Orléans.

Au cours de celle-ci, a été adoptée une motion réitérant « le choix quasi unanime des élus et des socio-professionnels pour un scénario ouest»  Sept membres sur 40 se sont cependant abstenus. Principalement des nivernais, bien que le  conseil général de la Nièvre précise que s’il penche vers le fuseau médian, l’option ouest reste « une réponse acceptable ».


La position de RFF, fut vivement critiquée par le Président Rémy Pointereau et Serge Grouard, Maire d'Orléans, en relatant les pressions exercées.   RFF étant allé voir les nouveaux élus après les municipales et a fait de la ”retape” pour le tracé médian . Ce qui n'a rien de très étonnant quand on connait les méthodes employées qui viennent d'être dénoncées par la Cour des Comptes.


Serge Grouard, ajoutant qu'on  peut dévaluer un peu la performance temps pour améliorer la performance réseau ». Autrement dit : un tracé améliorant l’aménagement du territoire est plus important que de gagner 1 ou 2 minutes de voyage entre Paris et Lyon.


Le récent rapport de la Cour des Comptes conforte la position des participants qui dénoncent les arguments financiers de RFF.  En effet, le tracé ouest peut coûter moins de 14 milliards si, au sud de Paris, les lignes de la LGV et du RER C sont mutualisées (1,5 milliard de gagné) et si l’amélioration de la desserte de Limoges rend inutile le barreau TGV Poitiers-Limoges (- 2 milliards)…en permettant au POLT un raccordement sur la future LGV POCL


L'Association compte bien faire valoir sa position dans quelques semaines, lorsqu’elle rencontrera le préfet coordonnateur du projet, avant que le ministre tranche, en fin d’année, en faveur du scénario ouest ou médian. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog