LGV Tours-Bordeaux : les premiers bénéfices en terme de formation et d'emplois

Les opposants aux lignes à grande vitesse mettent souvent en avant le fait, que celles-ci ne créent pas d'emplois contrairement à ce qui est avancé par les promoteurs des projets.

  

Si la Direction du Trésor n'est pas très optimiste sur les effets à long terme, elle reconnaît cependant avec les spécialistes économiques qu'il y a des effets directs sur l'activité et l'emploi durant la période des travaux d'investissements, ceux-ci nécessitant une main d'oeuvre importante et souvent qualifiée.

 

En outre, ainsi que le préconise la DATAR, les investissements en infrastructures doivent s'accompagner  de chantiers locaux absolument nécessaires pour bénéficier des éventuels avantages liés à l'arrivée d'une ligne à grande vitesse .

 

Cela a été particulièrement bien démontré dans le rapport de recherche qui avait été réalisé par l'Université de Reims, à la demande de l'agglomération rémoise et de la Région Champagne Ardennes pour anticiper l'arriver du TGV  Est.

 

Il s'agissait  d'une  analyse prospective des impacts qui peuvent engendrer  échecs ou  réussites suivant les actions qui ont été menées en amont des projets.

La ville de Reims a su adapter les préconisations faites et en tire des avantages non négligeables.

 

Consciente de l'effet attendu , la région Poitou Charente qui est la grande bénéficiaire  en terme d'emplois de la construction de la LGV Tours-Bordeaux a signé, dès janvier une convention de formation avec l'Etat et Liséa.

Le GRETA de Poitiers a d'ores et déjà mis en place des formation et recrute de jeunes limousins demandeurs d'emplois

 

  Sur le site de l'EDEC, on trouve tous les renseignements nécessaires sur les offres et les besoins :http://www.nordcharente.fr/index.php?page=fr-454-informations-sur-le-projet-de-chantier-de-la-ligne-lgv-

 

Vous êtes une entreprise du Nord Charente et vous souhaitez proposer vos compétences
rapprochez vous de la cellule Interconsulaire LGV : les informations sur le site de la CCI d'Angoulême
Contact : Sébastien PERRUCHOT, Chef de Projet - 05 45 20 55 51

Vous souhaitez en savoir plus sur le dispositif d'accueil des salariés (hébergements, restauration,...)
Contact : Marine ORY - CG16 - 05 45 90 75 73

Concernant les emplois et le recrutement : 
! Retrouver les 1ères offres d'emploi déposées sur le site de Pôle Emploi

 
Organisation des partenaires
Deux groupes techniques ont été créés pour la région Poitou Charentes :
• "Emploi et recrutement", piloté par Pôle Emploi régional
• "Formation", piloté par le Conseil Régional
 
Sur le chantier en Charente, une cellule départementale pour les recrutements sur le chantier est en cours de création et sera pilotée par le Pôle Emploi. Les partenaires directement impliqués dans l'accompagnement des demandeurs d'emploi y sont associés : Mission Locale, Cap Emploi, PLIE,...
L'évaluation des besoins en recrutement est en cours, elle nécessite la définition précise des métiers par le concessionnaire et constructeur (LISEA-COSEA). Dès que l'information sera disponible, elle sera communiquée, sachant que ces besoins ne pourront pas prendre en compte l'emploi chez les sou-traitants et le turn-over imporant ni les emplois induits sur le territoire (liés à l'hébergement, la restauration, et autres services...).

Formation (pilotage Conseil Régional)
Des formations sont déjà ouvertes :
► conducteur d'engin
► coffreur
D'autres formations pourront être mises en place après réception précise des besoins en main d'oeuvre.

Métiers de la LGV
D'ors et déjà, quelques métiers qui seront recherchés sont déjà connus :
- conduite d'engin de terrassement : fiche métier F1302
- manoeuvre (terrasseur / génie civil) : fiche métier F1704
- coffreur (génie civil) : fiche métier F1701
- grutier : fiche métier F1301

Contact : pas de contact pour la cellule encore défini, les travaux sont animés par l'Unité Territoriale de la DIRECCTE
Contact : Marine ORY - CG16 - 05 45 90 75 73


 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog