POLT : conférence de presse pour sa défense

Aujourd'hui, la presse locale se fait l'écho d'une conférence de presse autour d'un soutien au POLT.

Alors que des assises ferroviaires s'étaient tenues, il y a presque un an, les remous causés par un avis négatif du Conseil d'Etat sur la DUP de la LGV Limoges-Poitiers et un  rapport rendu par la Cour des Comptes sur la grande vitesse ferroviaire ont-ils contribué à raviver un  concensus autour du POLT ?


Pourtant, les articles publiés à l'issue de cet événement médiatique laissent  un sentiment d'insatisfaction, où les motivations profondes restent confuses   et mettent parfois en évidence un manque de maîtrise du dossier défendu.


Ainsi, lorsqu'il est avancé que le programme d'investissement est en réalité une conséquence de l'accident de Brétigny, c'est faire une abstraction  volontaire  du programme de 460 M€ engagé sur la période 2006-2016 et cela indépendamment du programme complémentaire annoncé pour les dix prochaines années. 


A ce sujet, il eut été intéressant, voire absolument nécessaire que les élus présents en profitent pour faire le point sur les crédits prévus au titre du prochain Contrat de Plan (2014-2020) qui comporte un volet spécifique mobilité qui englobe aussi,  outre les études sur la LGV, largement évoqués et commentés ces dernières semaines, des crédits fléchés sur la ligne POLT. Contrat qui fait l'objet depuis de longs mois d'une concertation en ligne avec la population......


Quant au saucissonage de la ligne POLT, il ne s'agit pas d'une révèlation puisque l'information a été largement commenté dans la presse depuis plusieurs mois, de Toulouse à Orléans.

A cela, il faut ajouter que ce problème concernant plus largement  les TET et leur avenir en relation avec la régionalisation est à l'ordre du jour depuis qu'a été  connu le projet du texte de loi sur l'acte 3 de la décentralisation. L'ANECR avait alors  largement alerté sur l'éventuelle disparition et le passage aux régions de 29 lignes nationales.


Quel est le chiffrage exact de la rénovation de la ligne POLT ? 500 millions d'euros avancés par les opposants depuis longtemps où 1.3 milliard... ou plus ? 

 Quels passages à niveau sont à supprimer entre Limoges et Paris pour permettre un temps de 2h30 alors que la plupart de ceux  situés dans  l'Indre ont déjà fait l'objet des travaux nécessaires et qu'aucun gain de temps significatif ne peut être obtenu plus au Nord !


 A cela s'ajoute  les erreurs de la rédaction du Populaire  qui indique que le comité attend avec impatience le "9 janvier ....jour ou la cour de justice administrative se prononcera sur le dossier LGV !"...........

Pour autant, les participants présents (sur la photo : Elus du Conseil Régional Terre de gauche, collectif non LGV oui au Polt, CGT, CRI, Urgence POLT) n'ont pas publié de  compte rendu, y compris le site du collectif qui se réfère à la presse.

On se contentera  donc des articles de presse qui semblent leur convenir et les satisfaire !

Echo du centre 17 12 2014 réduit

Populaire 17 décembre 2014 0001

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog