POLT: l'enquête sur l'accident de Brétigny pointe de nombreux dysfonctionnements

Mercredi 1Oh - Le ministère des Transports doit rendre public, vendredi 10 janvier, le premier rapport de l'enquête administrative, commandé au lendemain de la catastrophe du Paris-Limoges qui a fait 7 morts, le 12 juillet dernier.

Mais d'ores et déjà des négligeances et défaillances de toutes natures ont été constatées et l'enquête judiciaire est accablante pour la double gestion SNCF et RFF qui fait figure de véritable casse-tête chinois, avec trop de délégations et de prestations en tout genre.

Aussi l'enquête ne parvient-elle pas à déterminer qui est responsable de quoi et la plus grande confusion règne quant à la responsabilité des donneurs d'ordre.

 Ce qui ne va pas faciliter l'indemnisation des victimes lors des procès.

 D'après les experts, les maintenances du réseau ferroviaire étaient tour à tour aléatoires ou légères. Plusieurs techniciens de RFF ont par exemple confié qu'il était assez fréquent de voir ici ou là un boulon ou une vis manquer à l'appel, sans que cela ne suscite beaucoup d'inquiétude. 

 

Dans le collimateur des juges, on trouve également un pont routier construit tout près de la gare de Brétigny-sur-Orge quelques semaines avant l'accidentLes travaux ont pu  très certainement faire  vibrer les rails et  sont susceptibles de les avoir séparé légèrement  les uns des autres au fil des jours.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog