POLT-LGV POCL : Selon l'association "Urgence Polt" l'Etat serait favorable à travailler sur le raccordement des lignes POLT et POCL

imgp2759

L'Association" Urgence POLT" s'est rendue au Ministère, outre les éléments forts qu'elle a portés, il est à noter la position du gouvernement   particulièrement signifiacative et  dont il est rendu compte dans le communiqué :"Toutefois, le gouvernement actuel semble très réticent à l’idée de mettre des rames TGV sur POLT. Il a semblé plus ouvert sur la nécessité de travailler à un bon raccordement des deux lignes POLT et POCL notamment après le choix de l’Association TGV Grand Centre Auvergne en faveur du scénario ouest.

 

Communiqué de l'association Urgence POLT*

 

Hier, 14 décembre 2011, une délégation* de l’association Urgence Ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse a été reçue au Ministère de l’Ecologie et des Transports par Messieurs PEYRAT, conseiller auprès de la Ministre, et CORDIER, conseiller technique.

 

Son Président, M. Jean-Claude SANDRIER, député du Cher, a remis aux représentants du Ministre le procès-verbal d’huissier recensant à la date du 12 décembre 2011 les 6 390 signatures recueillies sur la carte pétition (dont 6 106 sur papier, et 284 via le site internet de l’association), demandant la modernisation de la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse sur toute sa longueur.

 

Modernisation pour les matériels et les infrastructures avec une mise en œuvre comportant un saut qualitatif immédiat et conséquent. L’association a demandé également l’élaboration d’un Schéma Directeur National pour lequel M. PEPY, Président de la S.N.C.F ainsi que R.F.F sont d’accord.

 

La délégation a insisté à nouveau sur l’intérêt national de cette 3ème radiale à la fois en termes d’aménagement du territoire, d’environnement et d’efficacité économique.

 

Pour ces raisons, elle a insisté également sur la nécessité d’optimiser le raccordement de cette ligne classique POLT à la future Ligne à Grande Vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon (POCL) améliorant la qualité des dessertes pour POLT et accroissant le potentiel voyageur et de rentabilité pour POCL.

 

Les représentants du gouvernement ont fait part des difficultés budgétaires pour boucler les budgets du ferroviaire en général.

 

Toutefois, vue la faiblesse des crédits envisagés dans le futur Schéma National des Infrastructures de Transport (SNIT) en particulier pour la régénération des lignes classiques, l’Etat envisagerait de doubler ces crédits dans les années à venir – ce qui reste très largement insuffisant pour opérer une modernisation digne de ce nom.

 

A notre demande de mise en service de rames TGV sur POLT, notamment dans la perspective de la LGV POCL, il est indiqué par le gouvernement qu’un appel d’offres sur le matériel roulant a été lancé et il a été proposé à l’association un nouveau rendez vous en février ou mars 2012 pour faire le point sur ce dossier.

 

Toutefois, le gouvernement actuel semble très réticent à l’idée de mettre des rames TGV sur POLT. Il a semblé plus ouvert sur la nécessité de travailler à un bon raccordement des deux lignes POLT et POCL notamment après le choix de l’Association TGV Grand Centre Auvergne en faveur du scénario ouest.

 

Concernant les nouveaux horaires, la délégation a fait part d’un certain nombre de difficultés (suppressions de trains, d’arrêts, de correspondances, etc.) et de l’aberration au plan écologique que constitue la multiplication des cars pour pallier aux problèmes posés.

 

Les membres de la délégation, s’ils ont souligné le fait que l’axe Paris-Orléans-Limoges-Toulouse ne pouvait plus être ignoré, ou du moins sous-estimé, par les représentants de l’Etat, appellent à rester mobiliser pour une pleine et entière prise en compte de cette ligne indispensable à l’économie de nos territoires et du pays :

 

Poursuivre la collecte de signatures sur carte et internet

Obtenir de l’Etat son accord à l’élaboration d’un Schéma Directeur National

Demander une étude complémentaire à R.F.F pour un raccordement optimum de POLT à POCL

    

 

*Délégation composée de : Jean-François MARTINET (Association Périgord Rail Plus), Jean-Claude SANDRIER (Président, et député), Daniel GENESTE (membre du bureau, syndicat CGT, Dominique ORLIAC (députée du Lot), Jean LAUNAY (député du Lot), Jean-Jacques LOZACH (sénateur, président CG Creuse), Louis PINTON (sénateur, Président CG Indre), Michel VERGNIER (député maire de Guéret), Jean-François MUGUAY (Maire de la Souterraine), et Didier FLEURET (adjoint au Maire de Châteauroux).

 

 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog