POLT - LGV Poitiers-Limoges : La Région a rencontré la SNCF le 13 janvier

 

 

Limousin, Passionnément ...
Ce soir, avec Guillaume Pepy, Président de la SNCF : plus d'une heure de discussion très constructives sur tous les dossiers qui intéressent le Limousin, et de réelles perspectives aussi bien pour la réalisation de la LGV que pour la modernisation de la ligne POLLT. Ont aussi été évoqués les dossiers TER et Bordeaux/Lyon...



Un message pour nous faire part de tous les dossiers évoqués lors de la rencontre SNCF et la  Région Limousin !

Tout cela est, cependant,  bien vague et les résultats escomptés pas toujours au bout du chemin.....


LGV.... la SNCF était soit disant contre....

POLT....son destin est lié malheureusement à la LGV.  Depuis 2006 on sait ce qui risque de lui arriver et le projet GPSO n'arrangera pas les choses !


Quant à la Bordeaux-Lyon, ligne indispensable s'il en est ! La  bagarre légitime et primordiale  des usagers est pour l'instant, sans résultat tangible.

 

Depuis des années, la SNCF et les services ministériels nous amusent avec l'intérêt porté au POLT parce qu'ils attendaient l'évolution de la LGV Poitiers-Limoges.....


Déjà le 9 mai 2011, un colloque était organisé à l'Assemblée Nationale sur le thème « Un schéma directeur pour l'aménagement de la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse, nécessité d'une troisième radiale nationale voyageurs et fret».

 Y avaient participé notamment Jean-Claude Sandrier alors Député du Cher; Serge Grouard, Maire d'Orléans; Guillaume Pépy, Président de la SNCF; Hubert Du Mesnil,  Président de RFF et un représentant du Ministère de l'Écologie.

Ce colloque  devait constituer un temps fort pour la prise en compte de cette ligne au niveau national qu’appelle l’intérêt des territoires,  l’économie du pays et le  souci environnemental. la suite se fait encore attendre.....



De nouveau le 21 mars 2013 avec Valérie Rabaud députée du Tarn-et-Garonne qui ouvre la séance, les problèmes sont  largement évoqués. Beaucoup de limousins présents apportent leurs contributions. SNCF, RFF, Ministère écoutent mais rien n'en découle vraiment.


 

Des rendez-vous avec les cabinets ministériels... d'où ne sortent que des annonces qui tardent à venir...


Des  crédits  jurés... sur 10 ans, qui engagent qui ? Alors que les budgets sont votés annuellement et que l'on ne connaît pas les ressources de l'AFITF pourrait y consacrer ! 


Il n'y a bien que la LGV Poitiers-Limoges qui a été gravée dans le marbre parce qu'il s'agit avant tout d'une décision politique soutenue depuis 2006 par des Présidents de la République dont deux avec des attaches fortes en  la Corrèze.


 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog