POLT: modernisation hypothéquée en 2014

Dimanche 18 - 14h- Bernard Cazeneuve ,ministre délégué au budget  a  été auditionné mercredi 15 janvier à l'Assemblée Nationale dans le cadre de la mission d'information sur l'écotaxe. Au cours de celle-ci il a clairement indiqué que :

"L'abandon de la taxe poids lourds nécessitera de revoir un certain nombre de priorités (...) en matière de politique de transports", a indiqué  "dans cette hypothèse, "il conviendra de revisiter nos objectifs en matière de modernisation des infrastructures de transport", a ajouté le ministre.

Cela se traduira, a-t-il dit, par "moins de trains, moins de transports durables, moins de transports en commun en site propre". Il a toutefois précisé que "les engagements de renouvellement du matériel TET (trains d'équilibre du territoire, c'est-à-dire les Corail et Intercités, ndlr) seront tenus".

Une partie des recettes de l'écotaxe doit en effet remplacer l'investissement de l'État pour le financement de projets liés au transport (transports collectifs, fluvial, ...), via l'Agence de financement des infrastructures de transport en France (AFITF).

Si la suspension durait un an, le manque à gagner pour l'AFITF serait de 800 millions d'euros, "atténué par une baisse de loyer", selon le ministre. Par ailleurs, "une majoration de la subvention de l'AFITF devra être prévue. Elle prendra sa source au sein du budget du ministère des Transports".

Le Conseil d'administration de l'AFITF doit avoir lieu le 6 février prochain et devra revoir les prévisions dans la mesure où son budget et déjà obéré par les LGV en cours de contruction.

link- http://videos.assemblee-nationale.fr/video.5077.ecotaxe-poids-lourds--m-bernard-cazeneuve-ministre-delegue-charge-du-budget-15-janvier-2014

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog