SNCF : elle publie des résultats satisfaisants pour 2011 à l'exception du fret encore en recul

Dans un communiqué de presse du 26 janvier 2012, la SNCF a publié ses résultats 2011. Une bonne année, surtout pour la branche proximités et la branche voyageurs.

 

Selon les déclarations de Guillaume Pepy, c'est : "une année extrêmement positive pour les clients" avec une qualité de service en amélioration. Le président de la SNCF tempérait son enthousiasme en reconnaissant que "la météo avait été clémente en 2011".

Le chiffre d'affaires de l’opérateur historique. Il a atteint 32,6 milliards d’euros, soit une croissance de 7,2 %. 

 

C'est la branche SNCF Proximités qui s'en tire le mieux, avec une progression à deux chiffres (+ 10,1 %) et de 7,2 % à périmètre constant, en dehors de l’intégration complète de Keolis.

 

La branche SNCF Voyages a progressé de 5,9 % et SNCF Geodis de 3 ,3 %, toujours à périmètres constants.

 

Le second semestre est marqué par le ralentissement de la croissance du chiffre d'affaires du transport et de la logistique de marchandises compensé par le dynamisme des activités voyageurs, en particulier grâce aux TER et aux TGV. 

 

sncf2011.1

  sncf2011.2

Le fret est encore cette année en recul, c'est la raison pour laquelle, le 20 janvier 2012, au lendemain de l'inauguration du plus long train de fret de France, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie, et Thierry Mariani, ministre chargé des Transports, ont organisé pour la deuxième fois une table ronde avec tous les acteurs concernés par le fret ferroviaire.

 Cette réunion qui avait pour objectif d'accelérer la dynamique de développement de ce secteur, a permis de confirmer la poursuite et l'intensification des mesures déjà prises.

Parmi le grand nombre de solutions avancées pour participer à l'atteinte de l'objectif de 25 % de transports de marchandises alternatifs à la route en 2022, les ministres ont retenu en priorité de mieux rationaliser l'organisation chargée de la délivrance des sillons, gérée par le Réseau ferrés de France (RFF) et la Direction de la circulation ferroviaire (DCF). Cela permettra "d'accroître la qualité des sillons fret, conformément aux attentes des opérateurs et des chargeurs", précise un communiqué commun des deux ministères.

  

Par ailleurs, le gouvernement souhaite qu'il y ait une plus grande concertation entre RFF et les opérateurs ferroviaires afin de préparer les prochains services annuels, notamment l'élaboration de celui de 2013. L'adoption d'un système de tarification plus incitatif entre gestionnaires d'infrastructures et opérateurs est également une mesure recommandée. Certaines comme le remboursement des redevances de réservation en cas de grève des agents de RFF ou de la DCF, pourraient être instaurées dès l'an prochain.

  

Un accord entre RFF et les opérateurs pour préserver les circulations de trains de fret prioritaires en situation perturbéeest aussi à l'étude , notamment en cas de grèves . Enfin, pour augmenter le report modal, les ministres estiment nécessaire d'améliorer l'accès aux plates-formes de transport combiné.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog