LGV Poitiers-Limoges : Quand l'association de promotion se réconforte

Dans un communiqué intitulé "RENCONTRE FRANCO-ALLEMANDE AUTOUR DE LA LGV POITIERS-LIMOGES" l'association de promotion de la LGV Poitiers-limoges retrace les échanges :

"Dans le cadre du jumelage de la ville de Limoges avec son homologue allemande de Fürth en Bavière et à la demande de son Maire, le Dr Thomas Jüng, une rencontre avec le Président Jean-Pierre Limousin a été organisée sur le thème de la LGV Poitiers-Limoges, mercredi 17 juin dernier à la CCI de Limoges et de la Haute-Vienne en présence d’élus de la ville de Limoges*.

Très intéressée par la problèmatique ferroviaire locale, la délégation allemande, composée de M. Jüng et trois de ses collègues conseillers municipaux, a été impressionnée par l’exposé du Président Limousin présentant les différentes étapes du processus élaboré de conduite du projet, du débat public, jusqu’au démarrage des travaux sans oublier les moyens de financements envisageables.

De son côté, le maire de Fürth n’a pas manqué d’évoquer la modernisation de l’axe Münich-Berlin, dont les travaux en cours concernent directement sa ville située à quelques encablures au nord de Nüremberg. Cette nouvelle ligne, longue de 600 km reliera en 2017 les deux métropoles allemandes en 3 heures 54 contre 7 heures actuellement , pour un coût estimé à 15 milliards d’euros. Une opération d’une toute autre dimension qui soulève des questions environnementales autrement plus complexes que pour la LGV Poitiers-Limoges !

Après un bref échange sur le débat actuel de la fusion Alstom/Siemens et pour clore ce moment de convivialité, Thomas Jüng a souhaité un franc succès au Président Limousin en formulant le voeu sincère de revenir – bientôt - à Limoges… en TGV, bien sûr !


En mettant en avant  la simplicité de la LGV Poitiers-Limoges au regard de la modernisation de l'axe Münich-Berlin, l'association laisse supposer que la réalisation du barreau ne pose  par conséquent aucun soucis......et reste un jeu d'enfant !

C'est oublier que l'axe en question qui est en réalité l'Axe ferroviaire Berlin–Vérone/Milan–Bologne–Naples–Messine–Palerme en passant par le tunnel du Brenner est un pivot  stratégique sans commune mesure avec  la LGV Poitiers-Limoges.

 Cet axe est   inscrit depuis 1996 en tant que projet n°1 dans la liste des projets prioritaires  du  RTE-T et bénéficie à ce titre de fonds européens conséquents .........
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog